C'est le titre de l'exposition dédiée aux Bazins du Mali à la Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek-Saint-Jean, à Bruxelles, du 08 au 30 novembre 2019.
Le vernissage de l’exposition a eu lieu hier sous l’égide du Collège des Bourgmestres et Echevins de Molenbeek-Saint-Jean.

Cette exposition est le fruit de la rencontre de plusieurs passionnés du bazin, qui jette une lumière crue sur le travail d’artisans et d’artistes maliens investis à fond dans la production de ce tissu mythique. Au premier rang desquels Patricia Gérémont, auteure et collectionneuse, Commissaire de l’exposition avec Arnaud Matagne.
Depuis 15 ans, elle mène des recherches sur le savoir-faire des femmes et des hommes qui produisent le tissu multicolore tant prisé dans toute l’Afrique de l’Ouest, et a séjourné à de nombreuses occasions au Mali.
Cette exposition est aussi l’occasion unique d’apprécier une grande collection de bazins et des photographies de terrain, des créations vestimentaires de la styliste bruxelloise Julie Menuge et des photos de plusieurs photographes maliens – Oumou Diarra, Abdoul Karim Diallo et John Kalapo - qui ont abordé la thématique du bazin sous différents angles de leurs objectifs.
Un temps fort du vernissage de l’exposition aura été, sans conteste, la performance de la danseuse Naomi Fall qui a sublimé le public par une chorégraphie inspirée et soutenue par le bruitage du travail du bazin (quotidien des teinturières, tapage du tissu, etc.). Fondatrice d’une compagnie de danse et du festival Fari Foni Waati, Naomi a vécu au Mali de 2010 à 2018 et y retourne encore fréquemment.
Cette exposition éblouissante à tous égards est la preuve palpable qu’il y a un besoin de Mali en Belgique, exprimé par les nombreux visiteurs qui sont tombés sous le charme du Bazin.
A voir et revoir absolument jusqu’au 30 novembre 2019 !

Diarra Diakité

Copyright © 2018. Ambassade du Mali à Bruxelles.Tous droits réservés.