Au Mali, les investissements étrangers sont encouragés et diversifiés, les investisseurs Japonais, Australiens, Canadiens et d'Afrique du Sud sont principalement rencontrés dans le secteur des mines et d'acier, alors que la France, l'Allemagne et la Chine investissent souvent dans le secteur manufacturier et celui de la transformation alimentaire.

Les chiffres des investissements révèlent une tendance à l'expansion spectaculaire dans le secteur manufacturier.

Le Mali présente des opportunités d'affaires extrêmement attractives en raison de sa stabilité politique actuelle, d'une excellente organe d'administration, de sa participation dans l'UEMOA (Union économique et Monétaire Ouest-Africaine), de son énorme potentiel en termes de ressources naturelles et de l'agriculture, et surtout de sa faible main-d'œuvre et d'autres coûts.