Au cours des dernières années, les voyageurs au Mali viennent surtout pour visiter les trois sites du patrimoine mondial, Tombouctou, Djenné et Bandiagara. Cependant, il existe de nombreuses autres ressources touristiques liées à la diversité des cultures des empires et des royaumes qui ont fleuri au cours des siècles.

Au Mal,i les projets nationaux cherchent actuellement à s'ouvrir et à développer les ressources touristiques, afin de permettre de nouvelles formes de tourisme et renforcer les existantes . En termes de développement du tourisme, les priorités du gouvernement malien concerne l'écotourisme combinée avec le tourisme conventionnel. La politique d'utilisation des festivals organisés dans les différentes régions que les ressources touristiques vise à contribuer à l'augmentation du nombre de visiteurs.

Des mesures sont prises dans différentes régions du Mali pour mettre en place un environnement agréable orientée vers le tourisme. En plus de plusieurs hôtels et opérateurs touristiques, le Mali connaît une augmentation du nombre de sociétés de location de voitures, des hôpitaux acceptant les étrangers, d' organismes d'assurance et d' établissements financiers. Aéroports, routes et voies ferrées reliant ces zones sont également en expansion. Des mesures concrètes sont actuellement prises dans le sillage de la libéralisation économique et la privatisation de divers organismes gouvernementaux, pour améliorer les installations, former le personnel, soutenir et de gérer les ressources du tourisme par le biais des associations de tourisme et d'autres organisations.